R&S
R&S
Login

Seguici sui nostri social

Eventi

Novità

Il trono di sabbia

Giacomo Bottos, Francesco Rustichelli, Francesco Salesio Schiavi, Jacopo Scita, Gabriele Sirtori

La costruzione del nemico

Paolo Ceri, Alessandra Lorini

empirical evidence and philosophy

Petar Bojanić, Giuliano Torrengo, Samuele Iaquinto

Euro al capolinea?

Riccardo Bellofiore, Francesco Garibaldo, Mariana Mortágua

1979 rivoluzione in Iran

Nicola Pedde

Bibliothèques d’écrivains

Olivier Belin, Catherine Mayaux, Anne Verdure-Mary

Social

La tragédie et son modèle à l'époque de la Renaissance entre France, Italie et Espagne
a cura di:
Michele Mastroianni

collana: Biblioteca di Studi Francesi
anno di pubblicazione: 2015
cartaceo 248 pp

9788878853478 27,00 €
aggiungi al carrello (cod: 9788878853478)
pdf 1 MB

9788878853850 6,49 €
aggiungi al carrello (cod: 9788878853850)

Les études présentées ici se focalisent sur un aspect fondamental des techniques de translatio, utilisées par les auteurs du XVIe siècle. Par ailleurs, il s’agit de techniques sur lesquelles se base une partie de la poétique de la Renaissance. Le rapport avec le modèle classique est tout à fait central, au niveau de la traduction et de l’imitation, mais surtout au niveau de la réinterprétation. En effet, s’il est vrai que toute traduction au xvie siècle est aussi une réélaboration du modèle tragique ancien, il est vrai, de même, que les limites théoriques entre les définitions de traduction et d’imitation énoncées en France semblent interchangeables, au point que souvent ces mêmes définitions peuvent fonctionner à la fois pour l’une ou l’autre des deux catégories énoncées, étant parfois construites ou opposées sur des acceptions minimales de sens.

M. Mastroianni, Avant-propos

S. Lardon, Les débuts de la tragédie française à l’antique et l’engagement pour l’illustration de la langue française
M. Busca, Autour de deux sources de la Médée de La Péruse: Ovide et George Buchanan traducteur d’Euripide
P. Cifarelli, Lexique des émotions et syntaxe de l’émotivité dans la première Sophonisba française (1556)
D. Cecchetti, Seneca nel Serraglio. La Soltane di Gabriel Bounin
M. Mastroianni, Roland Brisset traducteur/imitateur. Le modèle sénéquien dans la tragédie française de la Renaissance
P. Trivero, Il Cinquecento italiano: soggetti e varianti del canone tragico
M. Trambaioli, Paradigmas femeninos en las tragedias de Cristóbal de Virués

 Index des noms

Michele Mastroianni est professeur de littérature française à l’Université du Piémont Oriental. Ses recherches portent sur la poésie religieuse entre Maniérisme et Baroque et sur la réélaboration du théâtre classique en France aux XVIe et XVIIe siècles. Il s’occupe aussi de l’oeuvre d’Henry Bauchau.